Sabbats et Traditions

Un petit Blog pour revenir aux Racines Sorcières au travers des Sabbats et de leurs Traditions véhiculées au fil du temps.

18 septembre 2008

La Tradition de Mabon

LA TRADITION DE MABON
Par Dawn, traduction et adaptation libre par Yuna Minhaï


Mabon (prononcez "May-bon", "MAY-bun", "MAY-bone", "MAH-boon", ou "MAH-bawn") représente l'équinoxe d'automne et tire son appellation du Dieu celtique du même nom. On lui donne également d'autres noms, tels que, pour les anglophones, "Harvest Home", "Winter Finding" and "Alban Elved" ainsi que d'autres noms plus variés tels que "The Second Harvest Festival" (la seconde fête des récoltes), "the Festival of Dionysus" (la fête de Dionysos), "Harvest of First Fruits" (la récolte des premiers fruits), "Wine Harvest" (la récolte du vin), "Feast of Avalon" (le festin d'avalon), "Equinozio di Autunno" (tradition Strega), "Alben Elfed" (tradition Caledonii), ou encore "Cornucopia". L'appellation germanique, "Winter Finding", s'étale sur une période partant du Sabbat et se terminant le 15 octobre, la "Nuit de l'hiver" qui est, dans la tradition nordique, le soir du nouvel an. Les druides appellent cette célébration "Mea'n Fo'mhair", et honorent le Dieu de la Forêt ("Green man") en offrant des libations aux arbres.

Bien que la majorité des paysans européens se s'attardaient pas à calculer la date exacte de l'équinoxe, ils célébraient l'événement à une date fixe, le 25 Septembre, un jour de congé nommé "Michaelmas" (la fête de l'archange Michael) par l'Eglise médiévale christianisée. A l'époque médiévale, les taxes étaient fixées à la période de Pâques et au moment de la fête de l'Archange.

L'Equinoxe d'automne est un moment hors du temps. Mabon marque l'entre deux entre entre le Soleil au Zenith lors de Litha et la Nuit la plus longue avant Yule.

Contrairement à Ostara à partir duquel les jours commencent à nouveau à se rallonger, à partir de Mabon, c'est la nuit qui va commencer à prendre de l'ampleur. Mabon marque le début de l'automne et de la mort de la Terre, mais est également une célébration de la vie étant donné qu'il s'agit de la seconde récolte de l'année. Lors de cette période, il est temps de faire une pause pour se relaxer et apprécier les fruits que l'on a récolté nous-même.

La Pleine Lune proche de Mabon, est nommée "Lune de la récolte" depuis que les paysans profitent de cette nuit là pour récolter leurs productions, aidés par la clarté lunaire. Par association également la Pleine Lune de Septembre porte le nom de "Lune du Vin", car c'est lors de ce cycle lunaire que les raisins sont récoltés, pressés et mis en bouteille afin de devenir du vin (sachant que le vin et les grapes de raisin étaient considérées comme sacrés par les premiers païens, d'où, d'ailleurs, le nom donné à Mabon : fête de Dionysos, généralement considéré comme le dieu de la Vigne et le Dieu de la Résurrection. Généralement, le vin est associé au Dieu, tandis que la Déesse est associée au Pain crée à partir des récoltes.

Mythologiquement parlant, Mabon représente le jour de l'année où le Dieu de la Lumière est vaincu par son jumeau et alter égo, le Dieu de l'obscurité. L'Equinoxe d'automne marque le seul moment ou Llew, la lumière, est vulnérable et où il serait possible de la vaincre. Lorsque l'on emploie l'astrologie comme une métaphore, on se rend compte que Llew se tient sur une balance (l'équinoxe, jour d'égalité) un pied dans le Cancer (solstice d'été) et l'autre pied dans le Capricorne (solstice d'hiver). Il est trahi par Blodeuwedd (Vierge) et est transformé en Aigle (Scorpion).

Historiquement parlant, Mabon semble être la représentation du Jeune Chasseur et du Jeune Dieu qui, lors de l'arrivée des Romains, sera associé à Apollon (ou à Mercure pour les Grecs). Il a acquéri les attributs du Dieu du Soleil, la Musique et la Chasse, qui étaient très populaires auprès des Soldats romains stationnés le long du mur d'Hadrien, spécialement pendant l'hiver froid et rigoureux (On a parfois retrouvé des représentations de Mabon dans le mur).


Aujourd'hui, nous réalisons que l'Equinoxe d'Automne n'est pas simplement une balance physique entre le jour et la nuit, mais également une balance magique. Les forces positives et négatives démarrent un nouveau cycle et sont à égalité (NDLT : nous sommes ici extérieurs au concept de bien et de mal. Il ne s'agit que d'une opposition de forces créant un équilibre.). Mabon est devenu la célébration de trois thèmes principaux, à savoir la réflexion, la grâce et, comme nous le disions plus haut, la balance. Bien que ces thèmes soient présents jours après jours dans la voie païenne, Mabon marque le moment où il faut leur prêter une attention toute particulière. C'est le moment idéal pour regarder en arrière, constater les efforts que l'on a pu fournir dns le passé (pas seulement cette année, mais bien plus encore en arrière). C'est le moment de faire le point, de se féliciter des efforts fournis mais également de s'encourager mutuellement pour les efforts restant encore à fournir... Il est temps également, lors de Mabon, de se fixer des objectifs à atteindre, des priorités et des résolutions.

Pour la pratique magique, Mabon est la période idéale si l'on souhaite accomplir des actions en rapport avec l'équilibre, la vie, etc : effacer toute animosité et la remplacer par un peu d'harmonie...

Posté par yunaminhai à 17:00 - Naissance et Histoire des Sabbats - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire