Sabbats et Traditions

Un petit Blog pour revenir aux Racines Sorcières au travers des Sabbats et de leurs Traditions véhiculées au fil du temps.

24 juillet 2006

Soyez les bienvenus sur ce Blog

celtic_cross


ATTENTION !

CE BLOG N'EST PLUS

MIS A JOUR !


Tous les articles sont actuellement transférés
vers notre nouveau site :


W
ILD WHISPERS


Merci pour votre compréhension.

 

____A_Bewitched_Heart_____by_Bewitched_heart
A Bewitched Heart,
©
2006 Photo par Yuna Minhaï

 

 

Posté par yunaminhai à 14:58 - A Propos du Blog - Commentaires [6] - Permalien [#]

Rituel de Regénération pour Yule

Il vous faudra :
Vos outils habituels

2 plantes vertes si possibles sans fleurs
2 Deux dagues consacrés
2 Un mélange d'huiles et de plantes (huile de santal, de cepwaka et d'herbe, auxquelles on ajoute une pincée de mandragore, d'hysope et de cardamome.)
Du sel
5 Cinq bougies ocre
De l'encens de cyprès

Comment procéder :
Purifiez vous, l'espace et créez votre cercle magique. Allumez les bougies que vous aurez placé en arc de cercle au nord. Placez l'encens à droite de l'arc, puis recueillez-vous quelques minutes en l'honneur de l'élément Terre. Préparezensuite le mélange d'huiles et de plantes. Un des sorcier effectuera le mélange lui-même pendant qu'un autre récitera l'incantation. Si vous êtes seul, récitez l'incantation en même temps que vous préparerez le mélange.

" Par les arbres de vies et leurs essences,
Reprenons force et renaissance,
Par le cœur des sols fertiles
Voici venir l'étincelle d'energie vitale,
Par les fruits purs et nourrissiers,
Puisons au cœur des racines de vie,
Et par la reine plante magique,
Je consacre cet alliage unique que nul ne souillera,
Et qui guidera la force de la terre
Au sein de nos corps et de nos âmes.
Qu'il en soit ainsi. "


Déposez la coupelle contenant le mélange au sein de l'arc de bougies, puis chacun des sorciers y mettra une petite pincée de sel, tour à tour, en prononçant à chaque fois :

" Terre, ma mère
Donne moi ta force encore une fois,
Qu'il en soit ainsi. "


Disposez les deux plantes vertes de sorte que l'espace les séparant soit égal à l'envergure de bras des sorciers. Elles devront être placées respectivement à l'Est et à l'Ouest puisque la tête du sorcier devra être orientée au Nord. Le sorcier qui effectue cette régénération s'allongera à la place indiquée, les bras écartés, les paumes ouvertes vers le ciel, et concentrera toute l'énergie qui lui reste dans ses mains. Pendant ce temps, un autre sorcier enduira les lames des dagues avec le mélange en répétant pour chaque lame :

" Par l'alliage sacré la vie revient,
Par l'essence même de la terre mère
Elle se reconnaitra et donnera la force à qui le demande.
Qu'elle irradie les corps et recharge les esprits,
Qu'elle appaise et revigore,
Que la terre mère partage sa sagesse et son éternité
Avec celle / celui qui l'a toujours vénérée et respectée.
Au nom de la Terre et de sa créatrice,
Donne ta force maintenant.
Qu'il en soit ainsi. "


Le réciteur fera ensuite perler une goutte de mélange dans les deux mains de l'autre sorcier, puis lui donnera les dagues. Plantez simultanément les deux dagues dans la terre des plantes vertes, puis sentez le flot d'énergie qui s'inverse, que votre propre énergie revienne et s'amplifie. Le réciteur devra déposer pendant ce temps une goutte de mélange au niveau du troisième œil de la personne en régénération. La régénération est terminée lorsque la chaleur corporelle augmente subitement, ou lorsque vous ressentez une nausée soudaine. Effectuez ce même procédé pour chacun des praticiens.

Les membres du cercle pourront exécuter ce rituel durant un mois à compter de la date du solstice s'ils n'étaient pas présents lors du sabbat, à condition de conserver le mélange d'huile et de plantes initial.

Astuce : Porter un ambre sur soi décuple les effets du rituel.

Posté par yunaminhai à 15:27 - Rituels et Prières - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rituel de Regénération d'autrui de Yule

Il vous faudra :
1 photo de la personne à soigner (ou un objet lui appartenant, voire en dernier recours son nom et son prénom sur un bout de papier)
Des épines de pin ou de sapin
Du sel
1 récipient en terre cuite
1 ambre
De l'huile de santal ou de cyprès
1 bougie ocre
De l'encens de résineux

Spécifications :
Ce rituel ne devra être pratiqué que sur les personnes physiquement ou psychologiquement malades de façon objective. En d'autres termes, ce rituel n'est pas fait pour donner un bol d'énergie aux personnes bien portantes, mais bel et bien aux gens souffrant d'une déficience physique ou mentale.

Comment procéder :
Allumez la bougie et orientez la au nord. Placez l'encens à sa droite et allumez le. Placez le récipient en terre cuite face à la bougie. Dépiautez les branches de sapin pour en décrocher les épines, et mettez les dans le récipient en disant :

"La terre jamais ne meurt,
Elle dort pour mieux renaître,
Puisse-t-elle me prêter sa force,
Terre, regarde moi et protège moi
Qu'il en soit ainsi. "


Laissez ensuite tomber une pincée de sel dans le récipient en gardant à l'esprit que le sel et symbole de pureté et de guérison. Déposez l'ambre sur les épines, mettez vos mains juste au dessus du récipient en disant :

"Par la Terre, élément de vie maternel,
Je laisser traverser par mes mains
Toute l'énergie guérisseuse et purifiante
Qu'elle-même m'a donnée.
Par la Terre, élément de vie maternelle,
Je l'implore en ce soir de fête et de célébration
De me prêter son essence bienfaitrice.
Qu'il en soit ainsi."


Déposez à présent la photo ou l'objet de la première personne à guérir devant vous, face au nord. Mettez l'ambre sur cet objet, puis jetez une poignée d'épines de sapin. Une fois encore, placez vos mains au dessus de l'objet, et faites en sorte d'attirer à vous toute l'énergie négative de la maladie, qui sera en fait piégée par les épines de sapin. Dites pendant deux à trois minutes :

"Terre, insufle-lui ta vie."

Faites de même pour chaque personne. Le lendemain, brûlez les épines de sapin.

Posté par yunaminhai à 15:28 - Rituels et Prières - Commentaires [0] - Permalien [#]

Potion relaxante, aux propriétés calmantes, pour Yule

Il vous faudra : (pour 6 louches d'eau)
2 cuilleres à soupe de thé naturel
1/2 cuillere de verveine naturelle
1/2 cuillere de menthe
1 cuillere d'angélique
12 cuillere de gingembre
1 cuillere de fleurs de jasmin

Spécifications :
Cette potion est à préparer dans un chaudron. C'est en fait plutôt une infusion, on peut soit décider de déverser tous les ingrédients puis de filtrer ensuite, ou de procéder en plusieurs étapes par le biais d'un infuseur.

Comment procéder :
Mélangez le thé à la verveine, puis la menthe à l'angélique et ajoutez ensuite le thé et la verveine. Réduisez en poudre le jasmin et ajoutez le gingembre. Mélangez le tout puis faites infuser.

Cette potion est à consommer de préférence le soir avant de dormir, durant 5 ou 6 jours maximum. Sucrez avec du sucre blanc ou bien du miel à sa convenance.

Posté par yunaminhai à 15:30 - Potions et Remèdes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Potion guérissante pour petits maux gênants, de Yule

Il vous faudra : (pour trois louches d'eau de source)
De l'eau de source
1 louche de jus de citron
2 cuillerées de zestes de citron et d'oranges mélangées
Des oranges ou clémentines
Une poignée de verveine
1/2 cuillerée de fleurs d'oranger

Spécifications :
Cette potion est à préparer au chaudron.

Comment procéder :
Déversez le jus de citron, les zestes de citron et d'orange mélangés dans les 3 louches d'eau. Jetez dans le chaudron la verveine une fois que l'eau sera portée à ébullition. Ajoutez enfin les fleurs d'oranger. Filtrez au torchon une fois refroidi.

Il est recommandé de consommer cette potion à raison de deux cuillères à soupes par jours durant 6 jours, à diluer dans un liquide de préférence chaud.

Posté par yunaminhai à 15:31 - Potions et Remèdes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Prière de Yule

Cette prière se rapproche assez des incantations utilisées au cours du rituel.

"
Malgré le sommeil qui enveloppe le monde,
Malgré la morsure du vent glaçial,
Malgré la neige abondante et serrée,
Je ne m’attriste pas car je sais que cela passera.
Déesse Mère, tu as extrait la Vie de la Mort,
La chaleur du froid.
Je te salue Grande Mere.

Le Soleil vit à nouveau, la Lumiere va croissant.
Bienvenue à toi Dieu du Soleil aux eternels retours !
Puisses tu eclairer la Déesse de tous tes feux
Puisses tu éclairer la terre de tous tes feux
Répandre des semences et fertiliser le sol !
Sois comblé de graces !
Je te salue Reincarnation du Soleil
"

Posté par yunaminhai à 15:36 - Rituels et Prières - Commentaires [0] - Permalien [#]

Yule, le temps du renouveau

Après Samhain qui achève un cycle arrive Yule, apportant avec lui la nouvelle année, et bien évidemment le renouveau qui l'accompagne. Les jours recommencent à se rallonger, le soleil poindra à nouveau à l'horizon. C'est le moment de prendre conscience des cycles qui régissent nos vies, que l'on pourrait ainsi nommer "l'éternel retour". Loin de toutes l'agitation que notre société crée autour de la période de Noël et plus généralement des fêtes de fin d'année, Yule est le moment de se poser un peu, de prendre le temps de s'harmoniser un peu avec la matrice profonde, sombre, du minuit de l'année, pour prendre conscience de cet espèce d'intervalle entre la fin d'un cycle et le recommencement d'un autre. Cette méditation nous invite donc à entrer dans le silence, à nous harmoniser avec la Terre même, pour expérimenter ses mystères et nous préparer à notre renaissance dans la lumière d'un nouveau cycle. Elle a pour nom la "Colline Merveilleuse"


"Fermez les yeux, faites quelques respirations profondes, et portez votre attention au centre calme de vous-même. Vous vous tenez à l'orée d'une forêt, sur une colline, regardant une scène de crépuscule. En bas, les arbres ont cédé la place à une vallée profonde creusée par une rivière, argentée par la Lune naissante qui vogue haut dans le ciel clair. Le reflet de la Lune fait un chemin de pièces d'argent à la surface de la rivière qui coule lentement, également, dans la vallée, mais votre regard ne s'attarde pas de l'autre côté de la rivière, car une plus grande merveille se trouve de l'autre côté de la rivière : un énorme tertre de terre, qui semble être recouvert de cristal, luit dans la lumière perlée comme un miroir terrestre de la Lune même. Autour du tertre, il y a un cercle de petites pierres dressées comme des dents ébréchées.

Vous descendez la colline en direction du tertre, et maintenant vous êtes arrivé au bord d'une rivière, où poussent les jeunes saules... L'eau semble beaucoup plus large que ce qu'elle paraissait vue d'en haut, et, vous avez la déception de vous apercevoir qu'il n'y a pas moyen de la traverser... Mais tandis que vous vous tenez sur le bord de la rivière, répugnant à partir, vous remarquez une brume blanche tourbillonnante qui semble s'élever de l'eau... Et maintenant elle a pris la forme d'une femme avec une longue chevelure tourbillonnante et d'amples vêtements blancs, au côté de laquelle se trouve une vache blanche, faite aussi de brume, mais avec une étoile d'argent brillant sur son front. La dame de la rivière vous demande pourquoi vous êtes venue(e). Réfléchissez mûrement avant de répondre. Quelle est la vraie raison de votre venue en ce lieu? Qu'espérez-vous obtenir de ce voyage? Si votre demande jaillit d'un désir véritable de sagesse, elle s'approchera de vous et vous fera monter sur le dos de la vache blanche, qui fait demi-tour et vous emporte facilement de l'autre côté...

Et maintenant, vous approchez la colline de cristal, et vous atteignez le cercle de pierres. Mais quand vous êtes sur le oint de passer entre deux rochers, un éclair flamboie, et chacun émet une haute flamme, comme une torche, oscillant de droite à gauche, vous barrant le passage, envoyant de grandes ombres mystérieuses que les murs brillants du tertre renvoient. Vous reculez en toute hâte, et maintenant une voix se fait entendre, sifflante comme les flammes mêmes, remettant en question votre droit d'être ici. Et si votre réponse est sincère et courageuse, les flammes mourront et vous laisseront passer...

Vous arrivez maintenant à la porte étroite du tertre... Deux piliers de pierre surmontés d'un troisième forment un passage étroit et noir. Devant la porte, bloquant le passage, se trouve une pierre grise horizontale, complètement recouverte de gravures en spirale. Elle semble émettre une sorte d'électricité, comme si elle était vivante et pouvait vous donner un choc si vous passiez à côté. Tandis que vous vous tenez là, vous demandant que faire, vous prenez immédiatement conscience que les motifs en spirale commencent à bouger. Vous les regardez, et vous perdez la perspective, si bien que vous semblez regarder le mouvement spiralé des galaxies mêmes. Des morceaux de quartz étincellent plus si vous regardez les pierres, en bas, ou les étoiles, en haut. Une voix profonde et sonore, qui semble venir de la pierre même, vous demande pourquoi vous voulez entrer dans la chambre. Répondez bien, et vous serez autorisé à passer...

Et quand vous allez vers l'ouverture noire de la terre, un personnage vêtu d'une robe sort de l'ombre, vous souhaitant la bienvenue. C'est votre Guide qui vient vous escorter, content que vous ayez passé les trois épreuves : l'eau, le feu, et la pierre. Tenant une lanterne pour guider vos pas sur le sol inégal, votre Guide vous conduit à une chambre étroite ; vous devez vous baisser pour y entrer. L'air est confiné, presque chaud. Alors, tout d'un coup, vous vous apercevez que vous êtes entré dans la chambre intérieure, où vous pouvez voir les ombres pâles d'un cercle de gens assis le long des murs... Votre Guide vous fait entrer dans un endroit dans le cercle, puis éteint les lumières... L'obscurité vous enveloppe comme une cape de velours... De temps à autre, il y a un profond bourdonnement tout autour de vous, une psalmodie bourdonnée dans une langue étrange... Parfois, elle est accompagnée par des instruments rythmiques : un tambour résonnant et le son de galets secoués... ou des sons de flûte comme le vent dans les roseaux... Parfois, vous percevez des sons du silence... Parfois, vous avez l'impression de voir des personnages flottant passer devant vos yeux, comme si vous rêviez... images de votre vie dans les années écoulées... Observez-les avec détachement... Laissez-les aller, laissez-les aller...

Et maintenant, quelque chose enfin arrive... Le tambour résonne de façon plus pressante... La psalmodie s'élève... Vous commencez à voir les formes des gens autour de vous et vous réalisez qu'une pâle lumière grise entre dans la chambre... La lumière croissante révèle des gens qui se balancent en rythme... Leur visage exprime une transe extatique, tandis que d'autres sont assis aussi calmes que des statues en méditation profonde... Voyez s'il y a quelqu'un ici que vous reconnaissez... La psalmodie et le tambour vont crescendo maintenant... et au son le plus haut et le plus intense, ils s'arrêtent soudain. Dans le silence, un rayon de lumière dorée, comme une rivière d'ambre liquide, s'écoule par l'entrée de la chambre... La première lumière du Soleil nouveau-né... Lentement elle glisse sur les pierres, illuminant avec son reflet doré les symboles mystérieux gravés sur les murs : spirales, broches solaires, cercles concentriques et formes de diamant... comme représentant des mots sur un livre de pierre qui, s'il était compris, révèlerait les secrets de l'univers... Et maintenant le rayon du Soleil vous a atteint... Il touche vos pieds, votre corps, votre visage... Vous trempez dans la lumière par tous els pores... Vous rayonnez à présent, dans chaque cellule de votre corps... régénéré(e)... rechargé(e)... renouvelé(e)... (longue pause). Finalement, le rayon de lumière s'en va, mais son éclat reste profond dans le coeur de votre être....

... même après son départ, et votre sortie, un par un, vous baissant dans le passage étroit... marchant autour de la pierre aux spirales... au-delà du cercle de pierre... et dehors à la lumière du jour, la lumière d'une année nouvelle... Et vous revenez au présent, ouvrant les yeux, vous sentant pleinement éveillé, rafraîchi, et renouvelé."

Ces méditations sont extraites du livre "Vivre la Tradition Celtique au fil des saisons" par Mara Freeman.
Note : Les textes en italique sont extraits du livre, le reste du texte est écrit par ma main

Posté par yunaminhai à 15:42 - Méditations Druidiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Naissance d'Imbolc

Imbolc est l’une des célébrations sur laquelle nous disposons le moins de sources médiévales. Toutefois, nous savons qu’il s’agit à l’origine d’une fête Irlandaise. C’était la seconde grande fête Celte, comme nous l’indiquions dans l’introduction. Comme la plupart des fêtes païennes, elle a ensuite été reprise par les Chrétiens, et est ainsi devenue la Chandeleur. Un peu plus loin dans cet article, vous trouverez des informations consacrées à cette appellation.

Posté par yunaminhai à 15:49 - Naissance et Histoire des Sabbats - Commentaires [0] - Permalien [#]

Histoire d'Imbolc

Imbolc est associée à la Déesse du feu Brighid (également parfois écrit ou Bridget, Brigid selon les pays). Le symbolisme de cette déesse est multiple puisque outre son appartenance à l’élément Feu, elle incarne également l’inspiration, la mort, le tissage, la poésie, la sagesse, la fertilité, la guérison, la méditation, la recherche ou encore la connaissance. Ainsi, ce sont sur ces principes que se base la fête d’Imbolc.

Etymologiquement, il existe divers significations, et parmi elles « in milk », en accord avec la période de lactation du bétail. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est de coutume de verser du lait sur la Terre lors de la célébration d’Imbolc, pour représenter symboliquement la fin de l’hiver, le retour à la vie et le printemps. Mais le terme de « chandeleur » n’est pas étranger à cela non plus, puisqu’il découle du mot « chandelles ». En effet, Imbolc est une fête tournée vers le retour du soleil et l’on allume de nombreuses chandelles en hommage. Symboliquement, l'absorption de la lumière et de la chaleur est un moyen de transformation, de purification et de prospérité.

D'autres noms sont employés pour ce Sabbat en fonction des croyances mais également des régions. Parmi eux, on peut citer Imbolic, Candlemass, Lupercalia, Feast of Pan. C'est l'une des époques traditionnelles d'initiation dans les covens et des rituels d'engagement personnel.

Posté par yunaminhai à 15:49 - Naissance et Histoire des Sabbats - Commentaires [0] - Permalien [#]

Imbolc : l'Apparition du Printemps

Imbolc symbolise le rétablissement de la Déesse après que celle-ci eut donné naissance au Dieu. L'allongement des jours la tire de son sommeil peu à peu alors que le Dieu grandit doucement. Toutefois, son pouvoir de création ne se fera sentir que plus tard, au moment d'Ostara. La chaleur qui revient lentement fertilise la terre (la Déesse) et fait germer les graines. Dès lors, le printemps fait son apparition.

Posté par yunaminhai à 15:50 - Célébration du Dieu et de la Déesse (Wicca) - Commentaires [0] - Permalien [#]